À Brest, une charte de la donnée construite avec les résidents

La métropole finistérienne recueille les avis sur l’ébauche de sa charte éthique de la donnée.

L’enquête publique est ouverte du 20 juin au 10 juillet.

Elle fait suite à une conférence de consensus qui a réuni une vingtaine de citoyens pendant 6 jours pour proposer les articles de cette charte. 

Dans la lignée de Nantes ou de l’Addulact, la ville et la métropole de Brest préparent une charte sur l’éthique de la donnée.

Son ébauche est soumise à une enquête en ligne auprès des Finistériens depuis le 20 juin et jusqu’au 10 juillet.

Comme ailleurs, le but est de pouvoir se reposer sur cette charte pour les actions des collectivités locales et de l’accoler aux différents contrats de prestation et de délégation.

Enfin, cette charte est l’un des trois piliers dans la création d’un service public local de la donnée mutualisée entre plusieurs villes de la pointe bretonne et le département du Finistère.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email