Cerema : une démarche collective autour des quartiers de demain

🏙️ Le Cerema vient de lancer une plateforme collaborative pour imaginer les nouveaux quartiers et réinventer l’espace public. Entre le changement climatique et la crise sanitaire, il faut modifier notre quotidien.

Pour rappel, le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement ou Cerema est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle conjointe du ministre de la transition écologique. Il développe des relations étroites avec les collectivités territoriales qui sont présentes dans ses instances de gouvernance.

La crise sanitaire et les mesures de confinement et de couvre-feu ont mis en évidence l’importance du cadre de vie et de travail des citoyens. Pour faire face à ces nouveaux enjeux et imaginer les villes et quartiers de demain, le Cerema a lancé un groupe participatif pour (re)penser les espaces publics et communs.

Afin d’imaginer cette plateforme collaborative, le Cerema a d’abord envoyé un questionnaire aux élus, collectivités, aménageurs, etc., pour savoir comment ils avaient vécu le confinement.

Son objectif ? Créer une communauté avec les acteurs de l’aménagement pour faire émerger de nouvelles pratiques et des quartiers résilients, sobres.

Les réflexions tourneront autour des logements et de leur réversibilité, des espaces communs, de la biodiversité dans ces quartiers, de la proximité, de la co-conception et de la densité raisonnée…

Quatre sujets principaux ont été retenus : biodiversité et densité, changement climatique et résilience, adaptation du parc de logements aux besoins de chacun et la place de la jeunesse dans l’espace public.

Cette plateforme collaborative a été mise en place avec Idealco. Elle doit permettre d’apporter des réponses à chacun et de proposer des solutions concrètes.

« La Covid a été un catalyseur », a conclu Pierre Jarlier, président-délégué de l’Association des petites villes de France.

Ajoutant que « Les citoyens ne sont pas libres de leurs mouvements et le télétravail a fait ressortir les faiblesses actuelles de l’espace public. On doit avoir une autre vision du vivre-ensemble. Il faut savoir si les territoires appréhendent bien ces enjeux. »

📁 Afin d’encourager le plus possible la participation citoyenne à la vie démocratique locale, LiBRA propose aux élus une formation dédiée « Encourager la démocratie participative » dont vous pouvez retrouver le contenu ici (à la page 62 de notre catalogue « Élus & Action publique »)

🔗 Retrouver la plateforme collaborative ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email