Conditions de travail hospitalières

Dans le secteur hospitalier, les conditions de travail sont plus dures qu’ailleurs.

En effet, une étude réalisée par la DREES Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques démontre que les conditions de travail hospitalières sont plus dures que dans les autres secteurs. 

Cette étude a porté sur des chiffres antérieurs à la Covid-19, en 2019, par conséquent la crise sanitaire n’a pas pu entacher ni falsifié l’étude. 

D’après cette étude les salariés du secteur hospitalier travaillent trop, 57 % des salariés du secteur estiment leur quantité de travail excessive, avec une intensité temporelle conséquente et des contraintes horaires.

De plus, travailler dans ce secteur s’accompagne de demandes émotionnelles et physiques très fortes. Comme le fait de devoir cacher ses émotions, cela est fréquemment mentionné par les salariés du secteur (médecins, aides-soignants, infirmières, agents d’entretien…). En outre l’entretien des locaux conduit à des expositions aux contraintes physiques particulièrement répandues dans le secteur. 

Enfin, travailler dans un environnement aussi contraint que le secteur hospitalier est source de conflits de valeur, davantage que pour l’ensemble des salariés, en 2019 49% des salariés du secteur, soit la moitié, déclarent recevoir des injonctions contradictoires.

Le secteur hospitalier est donc en déclin, ils ont besoin d’aides !

Source : https://www.weka.fr/actualite/fonction-publique-hospitaliere/article/dans-le-secteur-hospitalier-des-conditions-de-travail-plus-dures-qu-ailleurs-142366/

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email