Covid-19 et solidarités locales : les initiatives locales de solidarité fleurissent

👋 La Fondation Jean-Jaurès a publié début février une note mettant à l’honneur l’initiative « Solutions solidaires », lancée en 2018 par des collectivités départementales.

Celle-ci s’est révélé être « un outil en phase avec les perceptions, les débats et les attentes nés durant la pandémie », explique le président de l’Observatoire des expérimentations et de l’innovation locales de l’association.

Revue de quelques initiatives :

Pour les parents d’enfant handicapés : « La Calmie »

Le programme La Calmie, lancé en juillet 2020 est une solution pour les familles d’enfants et de jeunes en situation de handicap. Âgés de 3 à 18 ans, les enfants sont accueillis trois jours par semaine ainsi que le samedi pendant les vacances dans un lieu encadré par des professionnels. 

 « Le handicap et la maladie ne prennent malheureusement pas de vacances, nous aurons encore régulièrement besoin de recharger les batteries. » 38 familles (51 enfants) ont pu profiter du dispositif.

Pour recréer du lien : « Un été 100 spectacles »

Le département de l’Aude et l’association Arts vivants 11 ont proposées entre les deux confinements « un été 100 spectacles ». Théâtre, ciné-concerts, marionnettes, cirque et ateliers de sensibilisation pour les enfants. Ce sont 71 spectacles qui ont été présentés dans des communes de moins de 3 000 habitants à un moindre coût grâce à une participation du conseil départemental.

Avec cette diffusion « en circuit court » de la culture, « l’idée était de soutenir l’emploi des artistes et techniciens locaux, de défricher des territoires nouveaux, d’imprimer un élan de solidarité entre artistes », insiste M. Diedrich.

Rompre son isolement : « Conduire l’auto du retraité »

Le programme CAR 47 en Lot-et-Garonne veut lutter contre l’isolement des personnes âgées tout en leur permettant de conserver leur mobilité lorsqu’elles vivent dans des communes dépourvues de transports publics.

L’association, soutenue là encore par les collectivités locales, met donc en relation des personnes isolées qui ont une voiture et des chauffeurs, souvent de jeunes retraités rémunérés grâce au système des chèques emploi service universel (CESU).

🔗 Retrouvez la Fondation Jean-Jaurès ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email