Des entreprises unissent leurs forces pour concrétiser des projets locaux de solidarité

L’Entreprise des possibles réunit 100 entreprises de la métropole lyonnaise engagées pour réduire le nombre de sans-abri sur le territoire.

Le collectif soutient des projets associatifs originaux et répondant à des besoins non couverts, en direction notamment des femmes et des jeunes en grande précarité.

Éradiquer la grande précarité dans la métropole lyonnaise, telle est l’ambition d’Alain Mérieux, fondateur de l’Institut Mérieux, lorsqu’il crée, en 2019, L’Entreprise des possibles (EDP).

Ce collectif réunit désormais une centaine d’entreprises dont les emblématiques Paul Bocuse, Olympique lyonnais, emLyon business school et Hermès.

Il soutient des projets associatifs innovants en direction des sans-abris, en apportant des ressources financières, matérielles ou humaines.

« Les entreprises ont un rôle à jouer dans les grands défis sociétaux et de plus en plus de salariés veulent s’engager », indique Patrick Lepagneul, directeur général du collectif, détaché par la société BioMérieux en mécénat de compétences.

« Chaque année, nos appels à projets auprès de 31 associations ciblent deux publics prioritaires, les femmes et les jeunes en grande précarité. Pour 2022, nous allons redistribuer 1,1 million d’euros en soutien à 18 projets qui permettront d’aider 2000 personnes et d’en héberger 400 », poursuit-il.

Ce montant collecté est issu de la monétisation de jours de congé donnés par les salariés et abondés par leur employeur.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email