Désertification médicale : un plan ambitieux pour développer l’offre médicale locale

👨‍⚕️ Le conseil départemental de Seine-et-Marne a adopté un vaste plan de mesures visant à améliorer l’offre des soins et lutter contre la désertification médicale.

Le saviez-vous ? En France, il y a, en moyenne, 9 médecins pour 100 000 personnes. Cette moyenne cache néanmoins de grandes disparités et inégalités territoriales. Ainsi, en Seine-et-Marne, il n’y a que 6,55 médecins pour 100 000 habitants.

Pour les élus départementaux, il s’agissait, le 19 juin 2020, d’adopter le volet opérationnel de ce plan d’attaque. Des mesures, dont la majorité sera engagée dès la rentrée 2020, se déclinant en cinq axes :

  • Attirer les professionnels de santé et leurs familles en Seine-et-Marne, en faisant la promotion du territoire et de ses atouts, par le biais de la marque « Seine-et-Marne, Vivre en grand ! », lancée le 18 juin 2020.
  • Contribuer à l’insertion des futurs professionnels de santé et de soins : formation de maîtres de stage dans les services de Protection maternelle et infantile (PMI), création d’une maison des internes en 2021 et aides aux internes pour se loger et se déplacer.
  • Créer les conditions attractives de l’installation de professionnels : exonérer les maisons de santé de la taxe d’aménagement (dès le 1er janvier 2021) et expérimenter le salariat de médecins.
  • Investir pour la santé dans les territoires isolés : création de maisons de santé départementales dès 2021, financement des maisons de santé pluridisciplinaires pour la médecine libérale ou encore développement de la télémédecine.
  • Coordonner les acteurs de la santé autour des projets communs, afin d’identifier de nouvelles solutions pour combattre la désertification médicale.

🔗 Plus d’informations ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email