Économie : Bruxelles valide le plan de relance de la France

📈 Pour le plan de relance français, « cela correspond au versement de 40 milliards d’euros à la France jusqu’en 2026, une contribution extrêmement substantielle », a déclaré Emmanuel Macron

La France a reçu le feu vert de la Commission européenne pour son plan de relance de 100 milliards d’euros, dont près de 40 milliards d’euros seront financés par des subventions européennes.

Pour le plan de relance français, « cela correspond au versement de 40 milliards d’euros à la France jusqu’en 2026, une contribution extrêmement substantielle », a indiqué le président de la République. Cela permettra « de déployer une politique ambitieuse en matière d’écologie de compétitivité, de cohésion sociale et territoriale », a-t-il ajouté.

Sur les 100 milliards d’euros, environ 36 milliards ont déjà été engagés. Le plan français prévoit notamment des investissements dans la transition écologique et le numérique, ainsi que des mesures en faveur de la compétitivité des entreprises et pour l’emploi des jeunes.

Près de la moitié de l’aide européenne sera dédiée à la transition écologique. Avec 5,8 milliards d’euros pour la rénovation énergétique des bâtiments, 4,4 milliards pour moderniser le réseau ferroviaire et 1,9 milliards pour développer l’hydrogène décarboné, a indiqué la Commission dans un communiqué de presse.

Plus de 8 milliards d’euros seront consacrés à la numérisation des entreprises, des écoles et administrations. Le reste de l’enveloppe financera notamment des dépenses en faveur de l’emploi et de l’apprentissage des jeunes ainsi que dans la modernisation du système de santé et des programmes de formation professionnelle.

D’après une simulation européenne, ce plan pourrait contribuer à augmenter de 12 % le PIB français sur 20 ans.

🔗 Retrouvez plus d’informations directement ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email