Éolien : le gouvernement veut accélérer, demande des cartographies aux préfets

💨 Le Jeudi 14 Janvier 2021, la Ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a affirmé la volonté du gouvernement d’accélérer le déploiement de cette énergie sur terre comme en mer. Ainsi, les préfets de région seront chargés de cartographier les zones propices à l’accueil de futurs parcs éoliens terrestres.

La localisation du premier parc flottant sera quant à lui annoncée prochainement par le gouvernement. L’éolien flottant permettra de s’implanter quelles que soit la profondeur, en particuliers loin des côtes.
 
« Au sud de la Bretagne, le débat public sur le projet d’éoliennes flottantes s’est terminé fin décembre. Je choisirai la zone d’implantation après la remise du rapport de la Commission du débat public prévue fin février, et il s’agira du premier parc commercial d’éoliennes flottantes en Europe »

« En Méditerranée, le débat public devrait commencer au premier semestre et la localisation de deux futurs parcs d’éoliennes flottantes pourrait avoir lieu d’ici la fin 2021 », a-t-elle ajouté.

Pour les systèmes offshores sur le plancher marin, de nombreux projets ont déjà été attribués, mais aucun encore réalisé dû à de nombreuses difficultés réglementaires ou juridique ralentisse sa mise en place. Néanmoins, le premier projet devrait démarrer en 2022 au large de Saint-Nazaire.
 
Dans le projet de loi climat, la France prévoit 40% d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030 mais le rythme d’installation reste insuffisant pour le moment. Mme Pompili a assuré : « on met tout en œuvre pour accélérer le développement de l’éolien en mer » et « le gouvernement a l’intention de respecter la Programmation pluriannuelle de l’énergie

🔗 Retrouvez la PPE directement ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email