Fonction publique : le vaste chantier de la rémunération des agents publics est ouvert !

Augmentation générale de 3,5% et « plus aucun agent » payé au SMIC : le ministre de la Fonction publique a ouvert mardi 28 juin 2022 le vaste chantier des rémunérations des agents publics par des mesures choc qui ont reçu un accueil mitigé des syndicats alors que l’inflation flambe. 

Plus de trois mois après l’annonce par Amélie de Montchalin d’une augmentation générale, son successeur Stanislas Guerini a mis fin mardi 28 juin à une longue attente en chiffrant enfin l’ampleur du dégel du point d’indice, la base de rémunération commune aux 5,7 millions d ’agents publics. 

Avec cette revalorisation de 3,5%, qui s’ajoute au 1,5% d’augmentation « naturelle » des traitements chaque année, le ministère assure procéder à la plus forte hausse en pourcentage depuis 37 ans. 

C’est en tout cas la première mesure salariale générale depuis le mois de février 2017. Avant cette revalorisation d’1,2 % en deux temps concédée à la fin du quinquennat Hollande, le précédent dégel du point d’indice remontait à juillet 2010. Grâce à l’augmentation de 3,5 %, « plus aucun agent » ne sera payé au SMIC au 1 er juillet, garantit le ministère, qui rappelle que près de 700 000 agents se trouvent actuellement dans cette situation de précarité, alors que l’inflation a atteint 5,2  % sur un an en mai selon l’Insee.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email