Législatives : un groupe Outre-mer à l’Assemblée nationale

L’élection des nouveaux députés a permis d’évoquer une suggestion émise il y a quelques années, de créer un groupe politique consacré aux Outre-mer au sein de l’Assemblée nationale. Toutefois malgré le fait que certains élus jugent cette suggestion pertinente, elle semble complexe à mettre en place.

Afin de concevoir un groupe dans l’hémicylce, un minimum de 15 députés est demandé par groupe. Il faut également donner au président de l’Assemblée une déclaration politique commune.

Néanmoins, les 27 députés d’Outre-mer peinent à se faire entendre leurs temps de parole est réduits, la priorité est donnée à d’autres thématiques. En effet, Nassimah Dindar la sénatrice réunionnaise explique que « ce n’est pas facile de faire entendre sa voix, quel que soit son territoire, quand nous sommes ultramarins ». Tout comme le sénateur Georges Patient qui se plaignait que « les questions touchant à l’Outre-mer sont toujours traitées en dernier lieu ».

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email