Pass culture : aller chercher les jeunes éloignés

🖼️ Le pass culture est un dispositif mis en place par le gouvernement français permettant à plus de 115 000 jeunes de 18 ans de profiter d’un forfait d’offres culturelles à partir d’une application téléchargeable sur mobile.

Celle-ci devrait être généralisée, mais aussi revue afin de mieux atteindre les jeunes éloignés de la culture.

Ce dispositif, lancé en 2019 dans 14 départements pilotes ont permis aux inscrits disposés d’un crédit de 500 euros sur deux ans pour puiser dans une série d’offres, en numérique ou géolocalisées près de chez eux.

Au total, 59 millions d’euros ont été budgétés en 2021 pour sa généralisation (contre 40 millions en 2020), alors que tous les secteurs sinistrés de la culture se battent pour des aides en période de confinement. La généralisation touchera 810 000 jeunes, selon l’Insee.

« Cela génère un ruissellement qui vient soutenir les acteurs de proximité en temps de crise » relève Damien Cuier, président de la SAS Pass Culture.

« La principale critique faite lors du lancement est que les jeunes allaient se ruer sur les offres payantes pour consommer et même les revendre. Ce n’est pas ainsi. Ils ont une attitude responsable et recourent aux offres gratuites » mais « le pass ne sera une réussite que si on assure l’entraînement à la culture tout au long de la scolarité, dans les temps scolaires » déclare la présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée, Aurore Bergé.

« Certains jeunes croient que « c’est une arnaque », disent « la culture, ce n’est pas pour moi » afin d’y remédier M. Cuier, président de la SAS, estime que « pour les y faire venir, ils doivent trouver sur l’application ce qu’ils cherchent, mais ce ne doit pas être une simple plateforme de marché comme une autre : il faut leur tracer un itinéraire structurant pour leur faire découvrir des champs nouveaux ».

🔗 Retrouvez ici le dispositif du pass culture.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email