Pistes cyclables : le 2e confinement a pérennisé les aménagements créés

🚲 D’après une récente étude du Club des villes et territoires cyclables, le deuxième confinement n’a pas entraîné de nouvelles créations de pistes cyclables. Cela a été l’occasion de pérenniser les aménagements nés du premier confinement.

Parmi 148 collectivités, comptant 31,5 millions d’habitants et majoritairement rurales, 85% d’entre elles ont travaillé sur un ou plusieurs projets d’aménagements en faveur des mobilités actives, marche et/ou vélo. 

Sur ces 124 collectivités, 11% ont renoncé, 15% en sont encore au stade des études, 8% en phase de déploiement, 66% ont terminé leur projet d’aménagement de transition à terme.

Les nouveaux projets cyclables et piétons pourraient être désormais réalisés selon un processus plus classique. Avec « l’approche : expérimenter, évaluer, décider ». Correspondant à « l’urbanisme tactique », cela a convaincu plusieurs collectivités, souhaitant ainsi à y recourir plus fréquemment.

Le deuxième confinement n’a pas suscité une nouvelle vague de projets, la dynamique d’aménagements « en urgence » étant en train de se terminer.

L’étude montre 87 % des collectivités ayant mis en place au moins un aménagement de transition prévoient de le pérenniser, voire de l’étendre. Sachant que 65% des 148 collectivités ayant répondu à l’enquête ont indiqué que la crise sanitaire avait accéléré et/ou renforcé leur politique cyclable.

🔗 Retrouvez plus l’étude ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email