Reconfinement : une nouvelle campagne pour lutter contre les violences faites aux enfants

🎥Durant le premier confinement une recrudescence du nombre de cas de violences domestiques a été enregistré. Ce fut particulièrement le cas pour ce qui est des violences faites aux enfants.

« En période de confinement, les risques de maltraitance sur les enfants augmentent et nos chances de les repérer diminuent » a informé Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles.

En effet durant le confinement du printemps le 119, numéro national de prévention et protection des enfants en danger, a enregistré une augmentation de 50% du nombre d’appels.

C’est pour repérer ces violences que l’Etat s’est lancé à l’heure du second confinement dans une vaste campagne de sensibilisation pour promouvoir le 119 auprès des adultes mais aussi des enfants eux-mêmes : « Face à un enfant en danger et dans le doute, un geste peut sauver : appeler le 119 »

Pour véhiculer cette campagne, l’Etat recourt à de nombreux supports tels que les médias (France TV, Altice Média), les réseaux sociaux (YouTube, Facebook, Instagram, TikTok), les campagnes d’affichage dans des supermarchés (Monoprix, Carrefour City) ou encore la mobilisation d’influenceurs.

À noter, cette année, le numéro 119 propose deux nouveautés en mettant en place un formulaire dédié en ligne pour les personnes ne pouvant ou ne souhaitant pas appeler ainsi qu’un service de relais téléphonique en langue des signes françaises.

🔗 Retrouvez ici le formulaire dédié en ligne.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email