Sécurité sociale : 38,6 milliards de déficit en 2020

👨‍⚕️ La crise sanitaire et sociale a plongé le déficit de la Sécurité sociale à un niveau record. Il atteint 38,6 milliards d’euros en 2020, soit une baisse de 8,2% du PIB.

Le solde du régime général de la Sécurité sociale et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV) s’établit à -38,6 milliards d’euros pour 2020, contre un déficit de 1,9 milliards d’euros l’année précédente, a annoncé le ministère des Solidarités et de la Santé.

Le résultat est moins pire que prévu. La loi de financement de la Sécurité sociale prévoyait un déficit de 49,0 milliards d’euros, cet écart s’explique par un niveau de cotisations sociales plus élevé que prévu. L’économie française a donc mieux résisté à la crise que prévue.

Le PIB s’est réduit de 8,2% alors que les prévisions ministérielles retenaient une hypothèse de -11%. « L’économie a en effet mieux résisté à la crise », se réjouit le gouvernement.

Sans surprise, le trou de la Sécu reste cependant le plus profond que la sécurité sociale n’ait jamais connu. La situation financière de toutes les branches s’est dégradée en 2020 par rapport à 2019. Elles sont toutes déficitaires.

Les dépenses de la branche maladie ont fortement augmenté pour faire face à la crise sanitaire. Avec un déficit de 30,3 milliards d’euros en 2020, les dépenses de la branche maladie sont 13,8 milliards d’euros plus élevées que prévu par la LFSS en 2020.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email