Sèvres s’attaque à la consommation énergétique de ses bâtiments publics : «La facture risque d’être élevée»

La municipalité des Hauts-de Seine a fait appel à un ingénieriste pour mettre au point une feuille de route visant à réduire la facture de 40% d’ici 2030, en conformité avec les objectifs de la loi Elan.

Les investissements prioritaires devraient être fixés avant l’été. Selon Grégory de la Rossière, en matière d’économie d’énergie.

En effet, en tant que collectivités publiques, il est  important de s’armer dès maintenant afin d’assurer une transition écologique.

Le but premier, ici, est de s’attaquer aux bâtiments les plus énergivores, afin de réduire leur consommation d’énergie. 

Sèvres s’attaque à la consommation énergétique de ses bâtiments publics : « La facture risque d’être élevée »

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email