Skred : la messagerie française qui se pose en alternative à WhatsApp

💬 WhatsApp vient d’effectuer une mise à jour de ses conditions d’utilisation. Celle-ci autorisera les entreprises clientes de la firme à utiliser leurs informations : leurs numéros de téléphone, adresses IP, transactions, etc..

Modifier obliger ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook s’ils veulent continuer à utiliser leur application. Avec le RGPD, les Européens ne seront toutefois pas soumis aux mêmes règles.

Cette semaine, WhatsApp envoyait une notification aux millions d’utilisateurs afin de leur signaler qu’ils ne pourraient plus utiliser leur messagerie s’ils refusaient de partager leurs données avec Facebook avant le 8 Février. Avec le RGPD, les Européens ne seront pas soumis à ces règles.

Cette annonce a déjà des conséquences : de nombreuses personnes ont donc décidé de quitter WhatsApp afin de se tourner vers des messageries plus attentives au respect des données personnelles.

Il existe même déjà une alternative au géant WhatsApp. Proposée par le groupe Skyrock, Skred est une application qui applique le chiffrement de bout en bout, y compris pour les appels vocaux.

« Aujourd’hui, les messageries, même sécurisées, ont pour modèle économique l’exploitation des données des utilisateurs : vous payez avec votre vie privée, constate Pierre Bellanger, PDG du groupe Skyrock » 

Développée avec l’aide de l’Inria, l’application préserve l’anonymat des utilisateurs.

« Skred séduit : nous avons plus de 8 millions d’utilisateurs et enregistrons une activation toutes les six secondes… Notre croissance est exponentielle depuis trois ans ».

🔗 Retrouvez l’application Skred, ici.  

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email