Transition écologique : lancement d’un appel à manifestation d’intérêts

🌆 Pour accélérer la transition écologique des espaces urbanisés, le gouvernement veut favoriser les innovations et lance un appel à manifestation d’intérêts et vise à créer un réseau de « démonstrateurs de la ville durable » à l’échelle d’îlots ou de quartiers.

Doté de 305 millions d’euros, l’appel à manifestation d’intérêts (AMI) aura pour but de créer un réseau de « démonstrateurs de la ville durable ».

Son objectif ? Illustrer la diversité des enjeux de transition écologique et de développement durable des espaces urbains français. Les projets retenus devront s’inscrire dans une opération d’aménagement ou de renouvellement urbain, à l’échelle d’un îlot, d’un groupe d’îlots ou d’un quartier répondant aux enjeux locaux.

Pour cela, ces innovations doivent être réplicables à d’autres territoires. Le gouvernement définit du reste le « démonstrateur urbain » comme un « projet intégré, transformant, doté d’un haut niveau d’ambition sociale et environnementale et mobilisant des solutions innovantes. Ces innovations peuvent être techniques ou technologiques mais aussi relever des services, de l’organisation…

Chaque démonstrateur retenu pourra recevoir jusqu’à 10 millions d’euros du 4e programme des investissements d’avenir, incubation comprise.

Soutenue financièrement et techniquement par l’État, cette manifestation permettra de déterminer les projets à maturité pour un durée de 36 mois maximum. Les porteurs de projets et leurs « écosystèmes d’acteurs » seront également accompagnés pour définir et réaliser leur démonstrateur.

Le gouvernement veut favoriser l’émergence d’innovations et d’acteurs économiques capables de réaliser de la valeur en France et à l’international, la ville durable constituant un terrain d’expérimentation et un marché potentiel considérables.

Plusieurs vagues de sélection sont programmées : jusqu’au 10 septembre, jusqu’au 5 novembre puis au premier semestre 2022.

🔗 Retrouvez plus d’informations directement ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email