Une gravière à la frontière franco-suisse reconvertit en parc

À l’Eurodistrict tri national de Bâle, plus précisément à Saint-Louis, une gravière ayant cessé l’activité commence doucement sa transformation, et ce, jusqu’en 2029.

Dans un premier temps, 3 hectares de parc urbain ont été créés en 2021-2022, tel que des plantations, des corridors écologiques, des restaurations d’habitats naturels…

Dans un second temps, les 8 hectares restants suivront ce changement d’ici à 2028. Le parc est accessible via des chemins sécurisés piétonniers et cyclables.

Le maire de Saint-Louis, Pascale Schimdiger, insiste sur la nécessité de ce parc où le secteur transfrontalier est très dynamique, avec 40 000 habitants à une dizaine de minutes du parc, « il nous fallait un poumon vert » affirme-t-il.

Ce projet, permet de développer et de renforcer la coopération entre les collectivités allemandes, françaises et suisses.

Grâce à des fonds privés (à hauteur de 30 %) et à des subventions publiques françaises et suisses (à hauteur de 70 %) Saint-Louis Agglomération finance et supervise ses travaux d’aménagements.

Pour la première phase, 1 million d’euros ont été dépensés, quant aux deux dernières phases, elles devraient respectivement coûter 210 000 et 800 000 euros.

À la suite de ce projet, le parc a reçu deux prix en 2021, l’un d’eux est un Territoria d’or, décerné par l’Observatoire national de l’innovation publique, pour la conversion progressive d’un site industriel en parc paysager et pour la remarquable coopération associant plusieurs partenaires.

Pour en savoir plus :

Le parc des carrières

Saint-Louis Agglomération

https://www.agglo-saint-louis.fr/fr

Eurodistrict de Bâle

https://www.eurodistrictbasel.eu/fr

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email