Zones à faibles émissions : les élus déminent le terrain

La mise en place progressive des Zones à faibles émissions (ZFE) est un combat fondamental pour les collectivités et les élus locaux qui ont à cœur d’agir sur la santé et le cadre de vie.

Il s’agit d’interdire progressivement l’accès aux véhicules les plus polluants dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants, en se fondant sur les niveaux de pollution définis par l’étiquette Crit’air.

Politiquement, le sujet est explosif. Il reprend tous les ingrédients de la crise des gilets jaunes : d’un côté cette mesure a du sens pour la santé et l’environnement (la pollution urbaine tue plus de 40 000 personnes par an) mais d’un autre côté, les ménages les plus défavorisés sont pénalisés. Ce sont bien eux qui possèdent les véhicules les plus polluants, habitent loin des centres villes, peuvent difficilement se passer de leur véhicule ou en changer, compte tenu des prix élevés des véhicules électriques ou hybrides rechargeables qui seront autorisés à pénétrer dans les ZFE.

#ecologie #vignette #zfe#infodujour#formation #conseil

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email