Élections professionnelles : la généralisation du vote électronique

📲 A partir de décembre 2022, le vote électronique deviendra la règle dans la fonction publique d’État. À un an et demi du scrutin professionnel, les ministères cherchent les prestataires qui mettront en place cette solution.

Outre la mise en place des nouvelles instances de dialogue social, les élections professionnelles de 2022 seront marquées par la généralisation du vote électronique dans les ministères et deviendra la règle dans la fonction publique d’État après y avoir été testé en 2014 et 2018.

“Jusqu’à 1 800 000 électeurs” seront concernés par le vote électronique, explique le cahier des charges de ces deux ministères, a noté également que chaque agent du ministère votera plusieurs fois en raison de la multitude des instances ou sièges les représentants.

De ce fait, la recherche de nouveaux prestataires à pour objectif d’éviter les problèmes rencontré dans le passé dont une suspension des votes en raison d’un “défaut de performance” et d’un “ralentissement global” du portail électeur précise le cahier des charges du projet.  

Un appel d’offres a également été publié au mois de mars pour la mise en place d’une solution de vote électronique au Bulletin officiel des annonces de marchés publics.

🔗 Retrouvez l’appel d’offre ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email