L’examen médical remplacé par une visite d’information et de prévention

L’organisation française de médecine du travail est classée parmi les meilleures au monde, et celle-ci se tourne dorénavant vers une prise en compte plus large de la santé globale de la personne afin d’améliorer à la fois la prise en charge, mais aussi le suivi des travailleurs.

Le service de médecine préventive conseille l’autorité, les agents et leurs représentants qui évalue les risques professionnels auxquels ils peuvent être exposés. Le médecin du travail fait un rapport à l’autorité territoriale sur les risques pour la santé de ceux-ci dans l’exercice de leur activité.

Réformé par le contenu du décret n°2022-551 du 13 avril 2022, les médecins ont étendu leur champ d’action et l’examen médical est substitué par une visite d’information et de prévention.

Ils peuvent également avoir recours aux téléconsultations et développer leur pluridisciplinarité.

La visite d’information et de prévention qui remplace l’examen devra être réalisée tous les deux ans minimums par le médecin du travail, un infirmier ou un collaborateur médecin via un protocole formalisé.

Avec cette évolution d’une médecine plus préventive, les parlementaires espèrent pouvoir réduire le déficit de l’Assurance-maladie qui s’élève entre 500 et 900 millions d’euros par an.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email