Numérique : 45 propositions pour lutter contre la fracture numérique

Le-saviez-vous ?

Selon une étude publiée par l’Insee en 2019, 17 % de la population française est touchée par « l’illectronisme », une personne sur cinq étant incapable de communiquer via internet. Les plus âgés, les moins diplômés, les revenus modestes sont parmi les plus touchés.

🌐 La mission d’information « sur la lutte contre l’illectronisme » du Sénat a annoncé le 17 septembre 2020 ses 45 propositions en faveur d’une « politique ambitieuse d’inclusion numérique », alors que la pandémie de coronavirus a notamment exacerbé la fracture « sociale et générationnelle » dans ce domaine entre les citoyens.

Parmi les axes notables des propositions énoncées dans le rapport, les auteurs demandent de proclamer l’inclusion numérique « comme priorité nationale », de construire une « Éducation nationale 2.0 » censée être « le fer de lance de la lutte », ou encore l’expérimentation d’un « chèque-équipement » pour les ménages à bas revenus qui ne disposent pas de terminaux numériques.

Les auteurs recommandent également de passer « d’une logique 100 % dématérialisation à une logique 100 % accessible » dans les démarches administratives alors que le gouvernement prévoit le passage de l’intégralité des services publics sur internet à l’horizon 2022.

🔗 Le rapports et les 45 propositions sont à retrouver ici .

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email