Santé 2030 : un plan de 7 milliards d’euros pour la recherche

💡 À l’occasion de la réunion du Conseil stratégique des industries de santé, le chef de l’État a présenté la stratégie innovation santé 2021-2030 se basant sur 3 grands axes dont : la lutte contre les pandémies, biotechnologies, santé numérique. Cette stratégie bénéficiera d’un budget avoisinant les 7 milliards d’euros.

Son objectif ? Placer la France au premier rang européen en termes de recherche et de souveraineté dans le domaine de la santé. Tout en tirant les conclusions du recul en matière d’innovations de santé dans un contexte marqué la Covid.

Le budget de 7 milliards sera couvert par l’État et par des entreprises du secteur privé. Cette solution permettra d’effectuer des « clusters santé » afin de mettre en place des pôles de coopération entre des centres hospitaliers universitaires, des équipes de recherche et des industries de santé.

Cet investissement aura pour objectif de suivre les trois objectifs majeurs qui s’inspirent des conclusions du Conseil stratégique des industries de santé.

Le premier défi concerne les biothérapies, tels que les vaccins à « ARN messager » ou la lutte contre le cancer. Dépendante à 95% , la France souhaite rompre cet état de dépendance en lançant la production d’au moins 5 nouveaux biomédicaments et de doubler les emplois du secteur.

Le deuxième objectif tend à développer l’utilisation des données de santé numériques afin de mettre en place une médecine plus « personnalisée, efficace, prédictive, préventive et participative » selon le président de la République.

Le troisième volet met l’accent dans la lutte contre les maladies infectieuses afin d’anticiper les profils des dix prochains virus les plus nocifs en mettant en place des actions préventive dont le fait de doubler le nombre d’essais cliniques dans les trois ans, engager une réflexion sur le prix des médicaments et réduire le temps d’accès au marché de certains produits de santé.

🔗 Retrouvez plus d’informations sur la stratégie d’innovation santé de l’Etat ici.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email