Ski : la fermeture des remontées mécaniques contestée devant le Conseil d’État

⛷️ C’est une contestation de plus, qui vient s’ajouter à une liste déjà longue. La semaine dernière, de nombreux acteurs publics et représentants des métiers de la montagne ont annoncé le dépôt d’un référé au Conseil d’État afin d’obtenir la réouverture des remontées mécaniques, fermées par le gouvernement.

Par la suite, cinq nouvelles régions sont venues s’associer à la saisine du Conseil d’État contre la décision du gouvernement de fermer les remontées mécaniques pour les fêtes, a annoncé Laurent Wauquiez (LR), initiateur de cette démarche.

«Le référé liberté a été déposé jeudi soir par notre avocat. C’est un vrai mouvement qui est en train de se mettre en place avec des soutiens de tous bords politiques confondus» ainsi « d’autres acteurs de la montagne des autres massifs viendront se joindre à cette initiative», promettent l’ancien président des Républicains.

Cette fermeture n’est « pas cohérente », alors que d’autres activités rouvrent et que les transports publics sont actifs, plaident-ils. Elle est également «disproportionnée » : « d’autres solutions existent et notamment des protocoles sanitaires stricts sans aller jusqu’à l’interdiction », ajoutent les soutiens du référé.

Demandant la réouverture de l’ensemble des remontées mécaniques de France tout en poursuivant le dialogue avec les autorités pour faire avancer ce dossier hautement conflictuel : « Nous avons essayé et nous essayons toujours de faire évoluer les positions nationales dans un esprit de dialogue, mais sans aucune avancée concrète à ce stade », regrettent-ils.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email