Une intercommunalité a conçu une application pour repérer les fuites d’eau

Dans la Nièvre, la communauté d’agglomération de Nevers comprenant 13 communes et 67 500 habitants, a conçu avec Lacroix-Sofrel en 2020, une application permettant de mieux piloter la distribution d’eau et de repérer les fuites sur le réseau.

En effet, depuis 2014, la régie de l’eau de Nevers n’atteignait pas le quota de distribution de rendements (décret « fuites » issu de « Grenelle de l’environnement ») ; elle obtenait des résultats aux environs de 75 %, à la suite de l’application en 2020, leur rendement atteint dorénavant les 94 %.

Grâce à une numérisation des données sur 10 ans et des compteurs de sectorisation au nombre actuel de 70, l’application permet de faire remonter les données du réseau. Elle traite autour de 5 000 données, tel que le volume consommé, la température ou la turbidité. Un code couleur vert ou rouge est envoyé sur le mobile des fontainiers.

Dominique Derangère, cheffe du service « eau et assainissement » indique que pour chaque compteur, les archives des quatre dernières années ont permis « d’étudier les données de consommation ainsi que les variations annuelles » et cela permet de « connaître le niveau de consommation normal, pour chaque compteur et chaque groupe d’habitants ».

Avec des résultats impressionnants de 200 000 mètres cubes d’eau économisés chaque année, Lacroix-Sofrel et Nevers agglomération ont obtenu un prix de l’innovation lors du festival mondial de l’IA à Cannes.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email