Hausse du SMIC dans la fonction publique

Depuis le 1er janvier 2023, les plus bas salaires de la fonction publique ont été revalorisés, à hauteur de 1,8 %, augmentation identique à celle annoncée pour les salariés du privé.

Réuni le jeudi 22 décembre, le Conseil des ministres avait adopté le projet de décret permettant à 409 000 agents publics de bénéficier de cette hausse du minimum de traitement à 1 712,06 euros bruts mensuels.

Cette augmentation fait suite à la hausse du SMIC dans le secteur privé, et accordera une progression du salaire minimum de 24 euros, atteignant ainsi 1 353 euros net (1 709 euros brut).

En 15 mois, c’est la quatrième augmentation des plus bas salaires dans la fonction publique, proportionnellement à l’inflation qui continue d’atteindre des niveaux sans précédent avec +6,2 % sur un an, d’après l’Insee.

Par ailleurs, 5,7 millions d’agents publics avaient déjà bénéficié d’une augmentation générale de leur traitement de 3.5 % en juillet 2022. Cependant, malgré ces augmentations, nombreux sont les syndicats qui jugent ces revalorisations successives insuffisantes vis-à-vis de l’inflation.

Avec une hausse mécanique du SMIC chaque 1er janvier, il peut également être revalorisé durant l’année sous condition que l’inflation dépasse les 2 %, malheureusement ce mécanisme est inexistant pour les agents de la fonction publique.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email