Les élections professionnelles un enjeu social

Le 8 décembre 2022, 5,6 millions d’agents publics seront appelés à voter aux élections professionnelles. Les élections professionnelles affectent, par l’élection de leurs représentants, la participation des agents à la détermination des règles individuelles et collectives qui les concernent.

Près de 20 000 instances seront installées avec ce scrutin : comité social territorial, commission administrative paritaire, commission consultative paritaire.

Le taux de participation s’élevait à 50,3 % en 2018 dans la fonction publique de l’État, 51,9 % dans la fonction publique territoriale et 44,7 % fonction publique hospitalière. En 2014 celui-ci s’élevait respectivement à 52,3 %, 54,9 % et 50,2%.

Les opérations électorales de 2018 ont été organisé par vote électronique, par correspondance ou à l’urne, simultanément dans les trois versants de la fonction publique. Il en sera de même pour 2022.

Le vote électronique reste en 2022 généralisé de la part de la fonction publique d’État mais encore non obligatoire dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière.

Il est prioritaire d’aller exprimer son vote le 8 décembre prochain, hormis les instances, les mandats des représentant des Conseils supérieurs des trois versants seront aussi renouvelés.

Les sièges sont attribués aux syndicats en fonction du nombre de voix que chacun d’eux obtient lors des élections aux comités sociaux.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email