Policiers municipaux absents de la LOPMI : Gérald Darmanin botte en touche

Pour couper court au mécontentement des élus et des professionnels, qui déplorent l’absence de dispositions sur les polices municipales dans le projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi), Gérald Darmanin sort la car te du Conseil constitutionnel.

Les polices municipales oubliées de la loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi) ? Oui, mais cela s’explique par la récente décision du Conseil constitutionnel censurant pas moins de douze articles de la loi « sécurité globale » du 25 mai 2021, dont la possibilité de conférer aux policiers municipaux et aux gardes champêtres de nouvelles compétences judiciaires.

Voilà en substance ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, mardi 20 septembre, lors de son audition devant la commission des lois du Sénat et celle de l’Assemblée nationale.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email