Une police intercommunale dans le Pas-de-Calais

Pour une première fois en France, Essars village du Pas-de-Calais, comprenant 1 600 habitants, est une des sept communes comprises dans un rayon de 20 kilomètres autour de Béthune, qui a choisi de participer à cette police gérée par un syndicat intercommunal.

La loi de sécurité globale 2021, « a permis à des syndicats de communes de mutualiser une police municipale intercommunale sur un territoire discontinu ce qui n’était pas possible avant » précise Pierre-Emmanuel Gibson président du SIVOM du Béthunois comptant 29 communes.

Depuis le lancement en juin 2022, 169 interventions ont été lancées dans les sept communes intégrées au projet, allant de 500 à 3 500 habitants cette police est mobilisable tous les jours et est aussi bien équipée que n’importe quelle grande ville.

Les mairies donnent les directives et les missions à cette police municipale intercommunale, qui a reçu 3 voitures neuves, 2 motos et dès janvier 2023, elle disposera également d’armes à feu et de caméras piétons.

Ce projet, donne des idées partout en France notamment dans des secteurs ruraux, et une huitième commune intégrera le projet Béthunois en janvier 2023.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email