Vendée : Retraitement des eaux usées en eau potable

En juillet 2022, le Préfet de Vendée déclenche le niveau d’alerte 3 (sur 4) et restreint l’usage de l’eau potable. Le réservoir de 4 millions de mètres cubes situé sur le Jaunay devrait être déficitaire à partir de 2025. Fin août 2022, il n’était rempli qu’à 39 %.

 Même en appliquant toutes les solutions possibles, comme les économies d’eau, il manquerait 2 à 3 millions de mètres cubes. Pour répondre à cette problématique, le projet Jourdain est en cours d’expérimentation depuis juillet.

Chaque année, la station d’épuration rejette 4,3 millions de m3 d’eau en mer, l’objectif est d’en récupérer à minima 500 000 m3.

Mathilde Coulais chargée de projet, précise que l’unité d’affinage produira 150 m3 d’eau par heure et que celle-ci tournera seulement en été, moment où la ressource est sous tension.

L’unité d’affinage, qui sera effective à partir de l’été 2023, passe par 5 étapes : membranes d’ultrafiltration, osmose inverse basse pression, désinfection ultraviolette, chloration et rééquilibrage du pH.

Une canalisation de 27 km amènera l’eau épurée, en 1 mois environ, sur une zone végétalisée, qui servira de zone de transition avec quatre hectares aménagés pour recevoir différents bassins et plantes aquatiques.

Seulement, à partir de 2024, la retenue de la Jaunay sera alimentée par ce dispositif, et ce, jusqu’en 2027 où un bilan sera tiré.

S’il y a, un retour positif, la production d’eau recyclée atteindra les 600 m3/h, de plus le modèle pourra être utilisé sur d’autres territoires.

Le coût total de Jourdain, de 2018 à 2026 atteint les 22 millions d’euros comprenant : l’unité d’affinage, la canalisation, la zone végétalisée, les études et programmes de recherche.

Pour en savoir plus
Vendée Eau

https://www.vendee-eau.fr

Transformer les eaux usées en eau potable – Veolia (partenaire syndicat Vendée eau)

https://www.veolia.com/fr/transfo-eco/eau-potable

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email